logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

LA CLASS40 NE CONNAIT PAS LA CRISE

©Project Ocean Rescue
©Project Ocean Rescue

 

Avec au moins 6 nouveaux bateaux, de nouveaux plans (VPLP et le Pogo S4 de Guillaume Verdier), de nouveaux coureurs, des anciens qui optimisent encore et toujours leurs protos : le plateau 2021 des Class40 va être très intéressant à observer, d’autant qu’il sera animé par des skippers de talent, dont une grande majorité vient du circuit Mini. Parmi eux, Axel Tréhin (Project Ocean Rescue) mettra à l’eau son plan Raison, sistership du Crédit Mutuel de Ian Lipinski, le 23 janvier.

 

Axel Tréhin : « Le Class40 est la suite logique après le Mini. C’est hyper stimulant de construire un bateau plus grand, de se projeter sur des courses mythiques et médiatiques comme la Route du Rhum. L’objectif est de porter nos messages de protection des océans auprès d’un public beaucoup plus large. »

Axel porte en effet avec conviction les couleurs de l’association Project Rescue Ocean dont le but est de sensibiliser le grand public, en particulier la jeunesse, sur l’état de l’environnement, des mers et des océans.

 

Il sera le premier des nouveaux Class40 à être mis à l’eau : « nous avons apporté quelques améliorations au plan initial de David Raison, notamment pour gagner du poids. Et, au moment de la mise à l’eau, il sera déjà en configuration course. Nous allons profiter de l’hiver pour naviguer seuls dans un premier temps de façon à découvrir le bateau et dès qu’il y aura des sparring-partners à l’eau, nous passerons à la phase entrainement proprement dite. »

 

La flotte renforcée des Class40 va être passionnante à suivre cette année. Petit tour d’horizon des bateaux neufs qui seront mis à l’eau en 2021 :

-          1 Max40 v2 (David Raison) : Axel Tréhin (Project Rescue Ocean)

-          2 plans VPLP : Andrea Fornaro et Nicolas d’Estais

-          1 Lift40 v2 (Marc lombard) : Aurélien Ducroz (Crosscall)

-          1 Max40 (David Raison) : Jonas Gerckens (Volvo)

-          1 Class40 en cours de conception pour Amélie Grassi

-          1 Pogo S4 (Guillaume Verdier) : Jean Galfione (Serenis)

 

Autre fait marquant, à part Jean Galfione, tous ces coureurs ont performé sur le circuit Mini : « Ça va être top ! C’est une grosse source de motivation de retrouver beaucoup d’anciens du Mini : il y aura un excellent niveau sportif et technique. Il va y avoir de superbes bagarres et beaucoup de convivialité ! »

 

https://projectrescueocean.org/



enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook