logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

ITW PATRICE VALTON : LORIENT, CAPITALE DE COURSE AU LARGE

Lorient La Base sera la première escale de la 52e Solitaire du Figaro cet été, du 25 au 29 août ! Cette épreuve majeure revient dans la ville aux 5 ports après 12 ans d’absence. Déjà port de départ de l’Ocean Race Europe en mai, Lorient confirme ainsi sa place de « capitale de la voile » comme le soulignait Fabrice Loher, maire de Lorient et président de Lorient agglomération lors de cette annonce

© Anne Beaugé - Lorient Agglomération
© Anne Beaugé - Lorient Agglomération

Pas moins de 13 écuries professionnelles de course au large (3 Ultim et 10 IMOCA), une 15aine de coureurs Class40, dont une majorité de bateaux de la dernière génération, 15 Figaristes et une 50aine de coureurs Mini 6,50 ont en effet choisi Lorient – La Base, au cœur de Bretagne Sailing Valley, pour port d’attache. Ils y trouvent un écosystème riche et complet d’une centaine d’entreprises liées à la course au large (équipementiers, chantiers, voileries, structures d’entrainement, services, etc.) sans oublier bien sûr les infrastructures portuaires quasi sur-mesure pour eux et un plan d’eau accessible H24, 365 jours par an.

 

Pour valoriser cet écosystème unique au monde, Lorient souhaite se « repositionner dans le calendrier des courses au large internationales », confirme Patrice Valton, vice-président de Lorient Agglomération, chargé des ports et de la plaisance.

 

Patrice Valton, vice-président de Lorient Agglomération, chargé des ports et de la plaisance

« Parmi les missions que le président Loher m’a confiées, j’ai celle de repositionner Lorient dans le calendrier des courses au large de prestige et d’éventuellement réfléchir à la construction d’une épreuve au départ de Lorient, comme ce fut le cas par le passé avec, par exemple, la Lorient - Les Bermudes - Lorient.

Un nombre conséquent de coureurs de très haut niveau sont installés ici, au sein de notre pôle course au large et nous n’avons pas de course ! Lorient Agglomération souhaitant affirmer sa maritimité, nous nous sommes attachés, dans l’urgence, à corriger cela. »

 

Identifier Lorient comme ville d’accueil d’événements d’envergure

« Nous avons pris nos fonctions en juillet dernier, nous avions peu de temps devant nous pour la saison 2021, nous nous sommes donc portés candidats et avons aussi été approchés par les organisateurs qui connaissent nos savoir-faire tant sur le plan technique que logistique.

Lorsqu’OC Sport, organisateur de La Solitaire du Figaro nous a proposé d’être ville escale nous avons donc tout de suite accepté ! La Solitaire du Figaro est une épreuve historique, qui bénéficie d’une belle notoriété, et cet engagement nous permettait d’entrer très rapidement dans le calendrier des courses au large. Nous souhaitons ainsi que Lorient soit désormais identifiée comme potentielle ville d’accueil d’épreuves d’envergures. »

 

L’Ocean Race Europe : une autre belle opportunité 

« Dans le même esprit, nous avons eu l’opportunité d’être la ville départ de l’Ocean Race Europe avec une participation essentiellement logistique et, par conséquent, un budget qui pouvait se raccrocher à celui dédié à la course au large pour 2021. Nous nous sommes, là encore, saisis de cette très belle opportunité puisqu’il s’agit d’accueillir un événement au rayonnement international au quel nombre de nos prestigieux coureurs IMOCA vont participer. »

 

Bien présents, dès cette année

« Avec ces deux rendez-vous majeurs, associés aux événements récurrents tels que la Plastimo Lorient Mini 6.50, le Défi Azimut, la Transquadra pour la 2e fois… nous sommes bien présents dans le calendrier des courses au large.

Cet engagement est appelé à se renforcer à l’avenir, de façon à faire rayonner l’image de Lorient et à répondre aux besoins des coureurs et de tous les acteurs économiques de Lorient – La Base. Le fait que nous ayons pu entrer aussi vite dans ce calendrier, dès 2021, est une très bonne chose. »

 

Créer un nouvel événement qui ait du sens

« Nous aurons sans doute à créer une grande course dans les années à venir. Nous allons prendre le temps de la réflexion, car il faut construire un événement qui ait du sens au regard de l’activité économique du pays de Lorient : pourquoi pas une course vers la Chine ou vers Oman puisque nous y exportons une prestation d’engineering pour la fabrication d’un port…

Mais il faut du temps. Nous sommes dans une phase de réflexion qui fait d’ailleurs partie des missions de Lorient Grand Large, bras armé de Lorient Agglo pour engager des échanges avec les différents organisateurs de courses et créer cette nouvelle épreuve en collaboration avec la Sellor pour la logistique. »

 

 

Alex Picot, chef de projet d’OC Sport Pen Duick : « nous pouvons constater au quotidien à quel point Lorient vit pour la course au large ! »

Pourquoi avoir choisi Lorient comme port-escale ?

« Lors de la construction du parcours de cette 52e édition de La Solitaire du Figaro, nous avions identifié qu’il était pertinent d’avoir une ville en Bretagne Sud. Lorient n’avait pas accueilli la course depuis 12 ans, il était donc temps d’y revenir ! Enfin, surtout, étant installés à Lorient, nous pouvons constater au quotidien à quel point la ville vit pour la course au large. Et de nombreux Figaristes s’entrainent ici.

Les responsables institutionnels Lorientais ont de longue date affiché leur volonté d’accueillir des coureurs à Lorient - La Base, et le résultat est là. Cette stratégie passe aussi par l’accueil d’événements qui vont mettre en lumière l’attractivité du territoire et son association avec le nautisme. Nous voulions répondre à cette attente, car la Solitaire du Figaro fait partie des rares manifestations itinérantes, et elle a la possibilité d’amener, au cœur d’une ville, son histoire et ses marins. »

 

Un village de course devant les Figaro 3

Côté animations enfin, un village de course sera installé sur le terre-plein juste devant le ponton de Lorient La Base où seront amarrés les Figaro 3. « Nous ferons tout pour que l’événement soit tourné vers le public Lorientais et nos visiteurs, mais nous aviserons bien sûr en fonction des directives sanitaires du mois d’août. » conclut Patrice Valton.

 



enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook