logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

2021, ANNEE TRANSATS

©Christophe Breschi
©Christophe Breschi

 

Pas moins de cinq transats sont au programme de cette saison 2021 !

 

Les IRC ouvrent le bal en avril avec la toute nouvelle Cap Martinique, disputée en double et en solitaire, de La Trinité-sur-mer à Fort-de-France. Ils seront suivis, trois semaines plus tard, par des duos de Figaristes au départ de Concarneau, cap sur Saint-Barthélemy. En août, les IRC seront à nouveau dans les starting-blocks pour la première étape de la Transquadra. Et, bien sûr, cet automne, nous retrouverons les deux grands rendez-vous des années impaires : la fabuleuse « Mini » en septembre et la Transat Jacques Vabre qui réunira Ultims, IMOCA, Multi50 et Class40 en octobre.

 

En Mini, c’est la saison de la concrétisation. Après une première année de découverte du bateau et de circuit pour une grosse majorité de la flotte, l’objectif Mini Transat devient à chaque course un peu plus concret. Sans vraiment s’en rendre compte, les bizuths se familiarisent petit à petit avec leur costume de coureur au large, repoussant à chaque fois un peu plus leurs limites, ils commencent à se projeter dans leur grand saut vers les Antilles…

La saison Mini sera riche et essentiellement constituée de courses en solo avec six grands rendez-vous rien qu’en Atlantique dont la Plastimo Lorient Mini 6.50 en avril, les 600 milles en solo de la Mini en Mai, la toute nouvelle Mini Gascogna qui remplace la Transgascogne...

 

En Figaro Bénéteau, trois rendez-vous majeurs : une transat en double est programmée en mai, suivie du Tour de Bretagne en début d’été et de la Solitaire du Figaro fin août ou début septembre. Sans oublier les « petites » mais indispensables épreuves pour se jauger et progresser en mode course : la Solo Maître CoQ, la Sardinha Cup, la Solo Guy Cotten…

 

Pour les Class40, les Multi 50, les Ultims et bien sûr les IMOCA l’objectif majeur de cette saison 2021 sera la Transat Jacques Vabre. En amont, les coureurs pourront s’échauffer sur l’ArmenRace puis la Rolex Fastnet Race. Les Class40 bénéficient d’un programme complet avec, en plus, la Normandy Channel Race et Les Sables Horta.

 

Bref, si tout se passe bien, cette saison sera riche et rythmée avec, espérons-le, des temps forts de partage et de rencontres qui ont manqué ces derniers mois, en mer comme à terre.



enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook