logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

DURE ET INTRANSIGEANTE SOLITAIRE

Retour sur les trois étapes de la Solitaire du Figaro.

TOM_DOLAN.jpg

 

 

Sur la Solitaire du Figaro, seule la régularité paie, comme le prouvent notamment les très jolies places de Tom Dolan (10e – 11e – 8e aux étapes) et de Fabien Delahaye (5e – 13e – 9e aux étapes). Sam Goodchild, hauteur d’un très beau début de course (et de saison) avec une 9e et une 2e place sur les deux premières étapes ; entame la 3e en tête de flotte, avant de se faire piéger au large de Belle Ile…

 

C’est ce qui fait tout le sel de la terrible Solitaire

 

Comme le résume Tom Dolan, auprès de l’organisation de la course : « Je suis hyper content de ce résultat et de remporter le Vivi Trophy (meilleur étranger, ndlr). (…) Il faut quand même dire que Sam Goodchild n’a pas eu de réussite. A mon sens, ce trophée devrait être le sien, mais c’est vrai aussi que sur une épreuve telle que celle-ci, la chance fait partie du jeu.

L’année dernière, j’avais fait 33e, c’est un saut incroyable pour moi (…), 5e, c’est fou !

Ce qui a changé ? Le mental. J’ai beaucoup bossé le mental (…), c’est un des trucs les plus importants dans ce sport, plus que les voiles, plus qu’une belle carène. On ne se rend pas compte à quel point c’est important, le mental… les algues aussi ! »

 

Classement des coureurs LGL sur la Solitaire du Figaro 2020

5e Tom Dolan (Smurfit Kappa)

6e Fabien Delahaye (Laboratoires Gilbert)

15e Jack Bouttel (Bull Rock)

17e Sam Goodchild (Leyton)

18e et 2e Bizuth - Nils Palmieri (Team Work)

22e Gildas Mahe (Breizh Cola) 

26e Achille Nebout (Be Green Ocean)

27e Tanguy Le Turquais (Queguiner - INOVEO) 

28e Benoit Mariette (Génération Senoriales)  

32e Benoit Hochart (La chaine de l’espoir)

 



enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook