logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

PLASTIMO LORIENT MINI 6.50 - JOUR 2

Par la mer ou par la terre, ils sont arrivés ! Les 65 bateaux sont désormais dans le port de Lorient La Base. Mais il reste encore beaucoup à faire, les contrôles sécurité ne sont pas terminés et se poursuivront jusqu'à demain pour les retardataires.

©Thomas Deregnieaux / PLM6.50

Le programme de la journée est dense et la course prendra tout son sens à partir de 16h00 ce jour avec le briefing sécurité animé par la Classe Mini et Plastimo, notre partenaire principal. Point d'orgue de l'événement, le briefing sécurité réunira tous les skippers des 65 bateaux engagés.
La Classe Mini évoquera les règles de course, Plastimo percutera un radeau de survie. " Le radeau de survie est un produit de sécurité plus qu'important. Chez Plastimo, nous avons développé un modèle spécifique mini, avec un pliage un peu différent pour qu'il puisse rentrer dans la petite trappe prévue sur les mini 6.50. Celui-ci est assemblé puis révisé tous les 3 ans dans l'usine Plastimo de Lorient " nous confie Anne Gourcuff, chargée de communication de Plastimo.


L'APPUI INDISPENSABLE DU PORT,
LE SOUTIEN INDÉFECTIBLE DES BÉNÉVOLES


Nombreux sont ceux qui ont participé à l'organisation de cet événement, notamment le port de Lorient La Base géré par la Sellor. Limité à 60 bateaux les années précédentes, la jauge a été élargie à 65 bateaux au plus grand bonheur des concurrents. Un phénomène qu'explique la capitainerie de Lorient La Base : " La vie du port a permis de faire entrer 5 bateaux de plus par rapport à l'année dernière, c'est fonction des plannings des bateaux de course dont le port d'attache est Lorient La Base ".

Et toujours à la manœuvre, nos bénévoles, sans qui cet événement ne serait pas possible. Année après année, ils sont fidèles aux organisations de Lorient Grand Large. Et c'est avec un plaisir non dissimulé qu'on les accueille. Marie-Françoise et Maurice étaient déjà présents sur les deux étapes lorientaises de la Volvo Ocean Race et lorsqu'on leur a proposé de revenir, ils ont tout de suite accepté. " J'aime bien cette ambiance, c'est un peu comme si on naviguait sans se faire mouiller, sans tirer des bouts, sans les aléas de la météo en fin de compte ! " sourit Marie-Françoise. Et Maurice de rajouter " Tout se passe merveilleusement bien, c'est une belle équipe, les coureurs sont très sympas, on les accueille et on s'occupe de la chaîne d'inscription, on leur distribue tee-shirts, balises, pavillons et ils seront parés à naviguer ! ".



enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook