logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

RESSENTIS AVANT LE DEPART "LE HAVRE ALL MER CUP"

Les 8 skippers LGL engagés sur la course "Le Havre All Mer Cup" vont devoir composer, une fois de plus, avec les courants, les effets thermiques et le vent instable.

Gildas Mahé - Breizh Cola, Eric Delamare - Région Normandie et Sébastion Petithugenin - Arkéa Paprec nous livrent leurs impressions avant le départ.

© Thomas Deregnieaux
© Thomas Deregnieaux

Une zone de navigation complexe et exigeante. 

Un peu plus d’un mois après la Transat AG2R La Mondiale, nos Figaristes LGL sont désormais rivés à la prochaine épreuve du circuit Figaro Bénéteau : Le Havre All Mer Cup. La 4è édition de la course « Le Havre All Mer Cup » se jouera du 15 au 24 juin 2018

Au programme :

- Une course au large de 400 milles nautiques avec un départ prévu le dimanche 17 juin à 14 : 00 
La flotte de Figaro Bénéteau traversera la Manche direction l’Ile de Wight, longera les côtes anglaises avant de redescendre vers les îles anglo-normandes pour un retour au Havre.

- Des parcours côtiers et tactiques organisés les vendredi 22 et samedi 23 juin.

Cette régate permettra, à coup sûr, de jauger la concurrence avant le point d’orgue de la saison : la Solitaire URGO Le Figaro !

 

Entre ambition, détermination et appréhension

Eric Delamare - Région Normandie “ J’ai navigué au Havre le week-end dernier pour la Normandy Cup et c’est là-bas que j’ai appris à faire du bateau. Je connais le terrain de jeux, ce qui me donne un avantage sur les Bretons mais je ne suis pas le seul Normand !

Mon objectif est d’être dans les 15 premiers mais le plateau est relevé, ça ne va pas être facile. Je souhaite engranger des milles et continuer de marquer des points pour le Championnat de France de Course au Large 2018 “

 

Gildas Mahé – Breizh cola Je suis content de retourner à l’eau ! On a eu une bonne pause après la Transat AG2R La Mondiale, c’est comme une reprise de la saison en solo. J’ai hâte ! En plus, l’organisation est top !

Le parcours est complexe, l’entrée du Solent est compliquée. Le moindre faux-pas est rédhibitoire. Il faut surtout être régulier et éviter les erreurs de manœuvres.

Mon objectif est toujours le même : faire un podium ! Je vais profiter de cette course pour travailler mes voiles avant la Solitaire URGO Figaro“.

 

Sébastien Petithuguenin* – Arkéa  Paprec “ La zone de navigation est intéressante. Ce sont des eaux dans lesquelless on reviendra cet été. C’est donc l’occasion d’acquérir une expérience. Ce que je redoute le plus, ce sont les parcours bananes : les parcours techniques et les courses en baie sont difficiles, les autres coureurs sont rodés et ont acquis déjà beaucoup d’automatismes.

Ce sont les genres de parcours que tu termines en sueur. Tu ne peux pas t’arrêter de bosser sur le bateau tellement tu enchaînes les manœuvres. Je me suis bien entraîné sur ce genre de parcours avec Tanguy Leglatin – coach LGL.

Mon objectif c’est la qualif’, je dois valider deux épreuves pour la Solitaire URGO Figaro“.

 

*Pour ses 40 ans, Sébastien a decidé de découvrir la course au large en solitaire et de s'offrir une participation à la Solitaire URGO Figaro.


Pour suivre la course

enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook