logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

PAS DE PROLONGATION SUR LA PLASTIMO LORIENT MINI 6.50

Après une longue journée d'attente à terre mais surtout en mer pour les équipages de la Plastimo Lorient Mini 650, le directeur de course, Yves le Blevec a choisi de ne pas jouer les prolongations.

1Départ_Plastimo_MIni_Thomas_deregnieaux_Photography3.jpg

Dans l'après-midi, le gros de la flotte était littéralement collé au Nord de Belle-Ile avec des vitesses quasiment nulles. Une situation forcément compliquée à gérer à bord et une potentielle redistribution des cartes à venir.

Le 903 Shaman Banque du Léman (Valentin Gautier/Fred Duthil) qui dominait largement les débats a vu son écart fondre inexorablement. Il faut dire qu'à bord du 915 MiniMir Sailing Team, l'énorme expérience du figariste Nicolas Lunven doit jouer. L'homme est aguerri à ces situations complexes ; sa ténacité et ses nerfs d'acier ne sont certainement pas une légende. Rien n'est encore joué ; la nuit s'annonce comme le juge de paix de cette édition.

Dans la pétole, "ça tricote ferme" comme on dit dans le milieu. Les Minis vont devoir faire face à une difficulté supplémentaire : la renverse de courant qui devrait en plus les cueillir après Belle-Ile.

S'ils ont définitivement fait le trou devant, mais les deux protos de tête le 865 Offshore sailing.fr et le 800 Rousseau Clôtures, sont eux aussi restés longtemps scotchés sous Belle-Ile avant de retrouver un peu d'air vers 16h30.

Pendant ce temps au pc course, Yves Le Blevec, le directeur de course scrute son écran et fait tourner ses logiciels de routage. "Jeudi soir, nous nous étions laissé la possibilité d'allonger le parcours avec un tour de Groix supplémentaire. Cette option parait actuellement peu réalisable".

Si les premiers sont attendus sur la ligne en milieu de nuit, la majorité des bateaux ne devraient pas revenir sur Lorient avant le petit matin. Les coureurs seront alors sûrement fatigués et heureux que la course se termine là.
Il ne faut pas oublier non plus que la Plastimo Lorient Mini 6.50 est la première course permettant aux skippers de valider des milles en course pour leur futur Mini-Transat. C'est un enjeu important pour tous les concurrents. Si on rallonge le parcours on prend le risque de les mettre hors course.

La décision définitive est donc prise en cette fin de journée, de boucler la 5è édition de la Plastimo Lorient Mini 6.50 à la marque de parcours A 2 à Lorient.

ETA pour le 865 et le 800 dans la soirée entre 22h00 et 02:00 – le reste de la flotte au petit matin dimanche.

Quelques ministes ont dû abandonner prématurément la course. Avaries techniques, collisions, blessure ou déshydratations, les causes sont variées mais tous sont rentrés à bon port.



enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook