logo

Actualités


Afficher toute la rubrique

LA TRANSAT LORIENT LES BERMUDES LORIENT RELANCEE !

Par BOUGAULT le 21 septembre 2017

La Transatlantique à la voile Lorient-Les Bermudes-Lorient partira de Lorient La Base au printemps 2019, 40 ans après sa première édition.

Lorient La Base site de départ et d'arrivée de la nouvelle transatlantique Lorient Les Bermudes Lorient
Lorient La Base site de départ et d'arrivée de la nouvelle transatlantique Lorient Les Bermudes Lorient

Deux ans après le succès de l'étape française de la Volvo Ocean Race 2015, Lorient Agglomération renoue avec la course transatlantique mythique Lorient-Les Bermudes-Lorient.

 

Cette nouvelle édition, proposée au territoire par Lorient Grand Large, l'association en charge de l'animation du seul port entièrement dédié à la course au large dans le monde, le site de Lorient La Base,  partira au printemps 2019, et se courra en équipage sur un sprint équivalent à deux transatlantiques. Elle sera ouverte aux multicoques Ultim, qui l’ont inscrite à leur calendrier, et les autres classes sont les bienvenues.  

 

Il était légitime pour Lorient Agglomération d'inscrire sur son territoire une course mettant en scène les Ultim, les machines à vent les plus rapides de la planète, véritables bijoux de technologies et de rêves de 32 mètres de long, ainsi que les flottes multicoques et monocoques des autres classes qui font la diversité et la richesse de la course au large. Tous ces bateaux sont pour la plupart conçus et basés au cœur de la « Sailing Valley », territoire qui rassemble 80 % des compétences techniques et sportives de la course au large française, qui s'étend entre Brest et Vannes et dont Lorient est l'épicentre. Lorient abritait ainsi onze des concurrents du dernier Vendée Globe et ce sont trois multicoques Ultim qui ont déjà établi leur quartier à Lorient. 

 

Et quoi de plus emblématique que de relancer une des courses qui a marqué le développement de la course au large en France, au même titre que la Route du Rhum, pour mettre en valeur tous les savoir-faire et compétences dont le Morbihan et la Bretagne recèlent et qui permettent à tous ces bateaux de course, bourrés de technologies de pointes et d'innovations, de s'élever désormais au-dessus des océans. 

En 1979, la première édition de la Lorient-Les Bermudes-Lorient fut un énorme succès populaire. Elle avait été marquée par un final époustouflant entre Eugène Riguidel/Gilles Gahinet sur VSD qui prirent l'ascendant sur Eric Tabarly/Marc Pajot et le foiler PAUL RICARD, ancêtre des bateaux volants de notre siècle. La victoire s’était jouée dans les derniers milles, aux portes de la rade de Lorient, pour 5 minutes et 42 secondes après plus de 34 jours de mer. 

 

En 2019 c'est en une douzaine de jours que les bateaux les plus rapides devraient parcourir les 5 780 milles de course. 

 

L’avis de course sera dévoilé en décembre prochain au salon nautique à Paris. Quatre décennies après, tous les ingrédients qui ont fait le succès de la Transat Lorient – Les Bermudes – Lorient sont au rendez-vous pour cette nouvelle édition. 

 

Lorient La Base : capitale de la course au large

 

Lorient La Base héberge un pôle course au large de renommée mondiale qui rassemble 12 teams internationaux et une centaine de skippers dont les plus titrés parmi lesquels Franck Cammas, Armel Le Cléac’h, Thomas Coville ou encore Jean-Pierre Dick. Le site accueille de prestigieuses courses comme la Volvo Ocean Race ou la Solitaire du Figaro. En 2016, un tiers des concurrents du Vendée Globe s’est préparé à Lorient. C’est ici que se concentrent les meilleurs équipementiers et entreprises liés à la course, mais aussi Lorient Grand Large, organisateur de la course, qui anime le pôle et propose un accompagnement sur mesure aux compétiteurs. Le port a été aménagé pour  

accueillir tous les types de bateaux de course sur un kilomètre de pontons. De l’électronique embarquée aux mâts en carbone, des voileries aux architectes, des formations à l’avitaillement, tout peut se faire sur place.

Pour conforter la dynamique du site, Lorient Agglomération vient de lancer les travaux nécessaires à l’installation de nouvelles équipes de course au large et leurs projets ULTIM. La construction de deux premiers hangars destinés aux équipes Gitana et Banque Populaire est en cours. A la fin de l’année, c’est la réalisation de celui de l’équipe Sodebo qui devrait débuter pour une livraison à l’été 2018.

 

 

Ils ont dit :

 

« A chaque évènement nautique, l’expertise de l’écosystème de Lorient La Base se diffuse. A chaque évènement nautique, l’ensemble des habitants de l’agglomération répondent à l’appel du large.  

4 ans après l’accueil d’une étape de la Volvo Ocean Race, l’association Lorient Grand Large a proposé à notre territoire de renouer avec une course emblématique « double traversée » et de l’inscrire durablement à Lorient.

L’occasion nous est donnée à tous de vivre des moments uniques grâce à un plateau regroupant les Ultim et autres classes intermédiaires, la présence d’un village de course exceptionnel sur le site de Lorient La Base et la programmation d’animations festives et populaires.

Nous espérons pérenniser cette aventure nautique au fil des éditions : l'équipe de Lorient Grand Large a pour cela notre entière confiance. C’est une belle opportunité pour notre territoire, pour le site de Lorient La Base, pour nos coureurs !

Avec l’inscription de la  « Lorient Les Bermudes Lorient » dans notre répertoire classique, notre territoire réaffirme son statut de pôle international du nautisme, met en lumière le savoir-faire des entreprises lorientaises et se révèle comme dénicheur de talents ».

Norbert Métairie, président de Lorient Agglomération, maire de Lorient

 

« Nous partons dans la construction de l'évènement comme on part en mer : avec détermination, avec envie, mais aussi avec une grande humilité. Je sais déjà que les mois qui viennent n'auront rien d'un long fleuve tranquille ; comme je sais que nous allons faire des rencontres de qualité, professionnels comme bénévoles. Rien ne sera possible sans un grand élan populaire, les lorientais, les morbihannais qui attendaient depuis 40 ans qu'un tel événement se reproduise, seront les bienvenus, c'est leur événement, c'est leur projet, ce sera leur succès. Le cœur battant de la « Sailing Valley » mérite une épreuve nautique de très haut niveau où pourront s'affronter les plus beaux bateaux, là même où ils ont été construits, là même où ils sont préparés, là même où ils donneront un fantastique spectacle. »

Bernard Bocquet, président de Lorient Grand Large

 

 « Quand nous avons créé le Collectif Ultim, plusieurs sujets étaient essentiels à traiter rapidement dont celui du programme de courses. Nous nous sommes très vite rapprochés des organisateurs et des collectivités territoriales pour connaître leurs appétences à mettre sur pied de nouveaux événements pouvant cohabiter avec les « grands classiques » de la course au large. Lorient et son agglomération furent parmi les plus promptes à répondre favorablement à cet objectif. La renaissance de Lorient – Les Bermudes – Lorient est une excellente nouvelle. D’autant qu’en plus, elle sera ouverte à d’autres classes. Ce qui nous réjouit. J’espère qu’ils seront nombreux à rejoindre ce projet porté par l’agglomération. La course sera la dernière avant le grand rendez-vous du Tour du Monde qui bouclera ce premier programme de 4 années qui aura été plein et, surtout, conforme aux objectifs que nous nous étions fixés au Nautic, au mois de décembre 2015 ».

Patricia Brochard, co-présidente de Sodebo et présidente du Collectif Ultim

 

« Je suis très heureux du retour de cette grande course au calendrier, qui plus est en équipage. Cette course avait déjà une très belle histoire, je suis ravi qu'on puisse en écrire une nouvelle page.

Le parcours est très intéressant avec un aller qui peut être engagé et un retour très rapide. Ça promet de belles bagarres sur l'Atlantique».

Armel Le Cléac'h, skipper Banque Populaire



wait
enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Facebook